Inauguration de l'EFOPRIMES : Désormais une école de formation des agents de sécurité privée au Niger ()

La première école de formation aux métiers de la sécurité au Niger a ouvert ses portes, hier à Niamey à l'initiative d'un jeune Nigérien, M. Yacine Diallo. La cérémonie placée, sous le haut patronage du Président de l'Assemblée nationale, SE. Hama Amadou, s'est déroulée à la devanture de l'école, sise à l'ex-restaurant Shanghaï. Elle a enregistré la présence des ministres en charge de la Formation Professionnelle et des Enseignements Moyen et Supérieur, du maire du 1er arrondissement de Niamey, des représentants des Forces de Défense et de Sécurité, du président d'honneur de l'école et de plusieurs invités.


L'Ecole de Formation Professionnelle Privée aux métiers de la Sécurité (EFOPRIMES) est la première du genre au Niger et peut6être même dans la sous6région. La création de cette école résulte du constat d'insuffisance du métier, ainsi que de la nécessité de professionnaliser ce métier. Elle compte, pour la première promotion, 40 élèves dont sept (7) filles. La cérémonie, qui a été grandiose, a été marquée par plusieurs allocutions. Au terme de la cérémonie, le Président de l'Assemblée nationale s'est confié aux médias. ''Je pense que c'est un plus, c'est une innovation majeure à une époque où nous sommes tous conscients de l'importance de la sécurité tant au niveau des villes, des campagnes que de nos frontières'', a-t-il dit.
Auparavant, le maire du 1er arrondissement communal de Niamey s'est réjoui de cette initiative. Il a surtout encouragé ce jeune Nigérien qui a bien voulu oser. Quant au directeur général de l'Ecole, il a mis l'accent sur les filières de formation. D'après Dr Alain Patengouh, l'EFOPRIMES a cinq (5) filières de formation, à savoir la sécurité incendie, la sécurité et prévention, la télé et vidéosurveillance, la sécurité et l'administration, l'escorte et protocole. Le directeur général de l'EFOPRIMES a exprimé la disponibilité de l'école à recevoir et former les personnels de toutes les sociétés de sécurité privée. Dr Alain Patengouh a aussi évoqué la disponibilité de l'EFOPRIMES à dispenser des formations continues à d'autres catégories d'agents comme les chauffeurs, les agents des sites de ravitaillement en hydrocarbure, etc.
Pour sa part, le président fondateur de l'EFOPRIMES a souligné le souci qui l'a guidé à créer cette école. En effet, confie M. Yacine Diallo, la création de cette école est un projet qui répond aux enjeux de la 7ème République. Il s'agit aussi de répondre aux appels des autorités qui demandaient aux jeunes Nigériens de la diaspora de venir contribuer au développement de notre pays.
Le président fondateur de l'EFOPRIMES a saisi l'occasion pour rendre hommage au Capitaine Hassane Diallo Amadou, président d'honneur de l'école, pour les énormes services rendus à son pays. M. Yacine Diallo a remercié le Ministère de la Formation Professionnelle et de l'Emploi pour l'accompagnement. Il a aussi rendu un vibrant hommage au Président de l'Assemblée Nationale pour son intérêt à tous les projets en faveur de la jeunesse. Il a enfin émis le vœu que l'exercice du métier de la sécurité soit réglementé par une loi qui rende obligatoire la formation de base.
En prononçant le discours d'inauguration, la ministre de la Formation Professionnelle et de l'Emploi a félicité l'initiateur de ce projet. ''Cette école est l'œuvre d'un jeune Nigérien passionné du métier de la sécurité'', a dit Mme N'Gadé Nana Hadiza Noma Kaka. Aussi, le baptême de la 1ère promotion qui porte le nom de ''Promotion SE. Issoufou Mahamadou'', vise à rendre un hommage au Chef de l'Etat pour l'intérêt et la priorité qu'il a accorde à la sécurité. En outre, ajoute Mme N'Gadé Nana Hadiza Noma Kaka, EFOPRIMES est une valeur ajoutée dans le domaine de la formation professionnelle. Elle contribuera à la création d'emplois pour des milliers de jeunes.
La ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi a réitéré l'engagement du gouvernement à accompagner ce promoteur. ''Le ministère mettra ses cadres pour suivre et encadrer vos activités'', a-t-elle dit. Par contre, elle a demandé aux responsables de l'EFOPRIMES de faire preuve de rigueur dans la formation. Par la suite, la ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi, le ministre des Enseignements Moyen et Supérieur et de la Recherche Scientifique, et le président d'honneur de l'EFOPRIMES, le Capitaine Hassane Diallo, ont coupé le ruban, inaugurant ainsi officiellement l'Ecole.
Le Président de l'Assemblée nationale et les officiels ont ensuite eu une visite guidée des installations. Ce qui leur a permis de découvrir les différentes activités que mène l'école. Les 40 élèves de la première promotion Issoufou Mahamadou ont été présentés à l'assistance.



Categorie: Société
Source: Le Sahel
Date: 10/05/2013


Revue de Presse : Société