top of page

Accord Stratégique sur le Carburant avec le Mali

cedeao mali aes pétrole niamey

Le Niger intensifie son rôle de fournisseur d'énergie dans la région du Sahel, en signant un accord crucial pour la livraison de 150 millions de litres de gasoil au Mali, destinés à alimenter les centrales électriques maliennes. Cette initiative arrive à un moment critique pour le Mali, où les coupures d'électricité récurrentes ont provoqué une exaspération généralisée parmi la population. Le ministre nigérien du Pétrole, Mahaman Moustapha Barke, a confirmé cet engagement lors d'une récente visite à Bamako, où il a rencontré le chef de la junte malienne, le colonel Assimi Goïta.


Ce geste de solidarité régionale s'inscrit dans le cadre de l'AES, qui regroupe le Niger, le Mali et le Burkina Faso, trois pays qui ont récemment pris leurs distances avec la CEDEAO. L'accord prévoit la vente de gasoil à un tarif préférentiel, qui représente presque la moitié du tarif normal, selon le Premier ministre malien Choguel Maïga. Cette mesure devrait considérablement améliorer l'approvisionnement en électricité au Mali, offrant un certain répit aux millions de citoyens affectés.


Parallèlement, les autorités nigériennes capitalisent sur leur nouvelle infrastructure pétrolière, notamment un oléoduc monumental construit avec l'aide de la China National Petroleum Corporation (CNPC), qui permettra d'exporter le pétrole extrait localement vers des marchés internationaux dès le mois de mai. Avec une production visée de 110 000 barils par jour, dont 90 000 destinés à l'exportation, le Niger se positionne comme un acteur énergétique majeur dans la région.


Cet accord entre le Niger et le Mali ne se limite pas à une simple transaction commerciale; il est également un symbole fort de coopération régionale et de soutien mutuel en temps de crise, soulignant la détermination des deux nations à surmonter ensemble les défis économiques et logistiques.


Source : Infos-Niger

0 commentaire

Comentarios


bottom of page