top of page

Changement de garde et défis diplomatiques

Dernière mise à jour : 3 janv.


Barkhane Tiani Général Niger Diplomatie forces étrangères actualités rfi la-croix


Le Niger navigue dans un paysage géopolitique en évolution, marqué par la fin d'une ère de coopération militaire avec la France et l'émergence de nouveaux alignements stratégiques.


Dans un contexte de relations internationales fluctuantes, le Niger a récemment franchi un seuil significatif. La fermeture de l'ambassade de France à Niamey et le retrait des troupes françaises, achevés en décembre, symbolisent un tournant dans les relations historiques entre le Niger et la France. Cette décision, répondant aux injonctions de la junte nigérienne, qui s'est rapprochée de Moscou, souligne une volonté d'affirmation de la souveraineté nationale et une réévaluation des alliances.


Le processus de retrait français, complexe et scrupuleusement surveillé par la junte, a été réalisé sans incident, mais non sans défis, les troupes ayant dû évacuer une partie significative du matériel par des routes alternatives. Ce retrait marque la fin d'une présence militaire française de plus de dix ans dans la région, faisant suite à l'arrêt de l'opération Barkhane au Mali et à la fermeture de la base militaire à Ouagadougou, au Burkina Faso.


La fermeture de l'ambassade française, une mesure exceptionnelle, intervient dans un contexte de tensions croissantes entre le Niger et certains de ses partenaires occidentaux. Le gouvernement nigérien, dirigé par le général Tiani depuis le coup d'État du 26 juillet, a progressivement rompu avec les accords militaires établis avec la France, affirmant sa volonté de redéfinir ses alliances et sa politique étrangère.


Cependant, cette réorientation ne signifie pas un isolement pour le Niger. Au contraire, le pays cherche activement à renforcer ses relations avec d'autres acteurs internationaux. Un exemple notable est la promesse de l'Allemagne de "poursuivre et renforcer" sa coopération militaire avec le Niger. Cette annonce, faite lors de la visite du ministre allemand de la Défense à Niamey, indique une volonté de maintenir et d'approfondir les liens de sécurité et de défense.


La fermeture de l'ambassade française et le retrait des troupes, ainsi que l'établissement de nouvelles relations avec des pays comme l'Allemagne, reflètent une stratégie de diversification des partenariats et une affirmation de l'autonomie nationale. Cette période de transition s'accompagne de défis, mais aussi d'opportunités pour le Niger, qui cherche à redéfinir sa place dans le concert des nations.


Source : Infos-Niger

0 commentaire

Comments


bottom of page