top of page

Fin de la présence militaire américaine

niger cnsp russie usa militaire infos actuniger

Le Niger prend une décision géopolitique majeure en obtenant l'acceptation des États-Unis pour le retrait de leurs troupes du sol nigérien. Ce mouvement résulte de la pression constante du nouveau régime militaire de Niamey qui, depuis le coup d'État du 26 juillet dernier, a exprimé des réserves quant à la présence étrangère dans le pays. Kurt Campbell, le numéro deux de la diplomatie américaine, a confirmé cette décision lors d'une récente rencontre à Washington avec le Premier Ministre nigérien, Ali Mahamane Lamine Zeine.


Le retrait des 1 000 soldats américains, principalement stationnés à la base aérienne d'Agadez, un pivot crucial dans la lutte antidjihadiste au Sahel, intervient après de nombreuses manifestations à Niamey et Agadez, où des citoyens et diverses associations ont vigoureusement réclamé leur départ. Ces manifestations reflètent une montée en puissance du sentiment nationaliste et une remise en question de l'efficacité de la présence militaire américaine en matière de sécurité, soulignant des frustrations sur le maintien de la sécurité dans la région.


En parallèle, le Niger a renforcé ses liens avec la Russie, notamment en intensifiant sa coopération militaire, ce qui inclut la réception de matériel de défense de la part de Moscou. Cette pivot vers l'Est suit une tendance observée dans d'autres nations sahéliennes comme le Mali et le Burkina Faso, également dirigés par des régimes militaires.


Cette transition marque un changement significatif dans l'équilibre des puissances au Sahel, où le Niger semble désormais favoriser des alliances plus alignées avec ses perspectives régionales et moins dépendantes des interventions occidentales. La suite des événements pourrait redéfinir non seulement les relations internationales du Niger mais également la dynamique sécuritaire dans toute la région du Sahel.


Source : Infos-Niger

0 commentaire

Comments


bottom of page