top of page

Le Niger face à la crise diplomatique avec le Bénin

cnsp bénin france

Le dimanche 9 juin 2024, le climat diplomatique entre le Niger et le Bénin s'est encore envenimé suite à l'arrestation controversée de cinq Nigériens à Sèmè-Kpodji, exacerbant les tensions existantes. Accusés de s'être introduits frauduleusement dans un terminal pétrolier, leur détention a suscité une vive réaction à Niamey.


Des leaders de la société civile et des syndicats nigériens se sont unis pour dénoncer ce qu'ils perçoivent comme une manœuvre orchestrée par des forces occidentales, en particulier la France, visant à déstabiliser le Niger. Selon eux, cette situation est le fruit d'un plan machiavélique pour inciter à un conflit armé, forçant ainsi une intervention étrangère.


Le CNSP a rapidement réagi, qualifiant l'incident de "kidnapping" et affirmant que les individus arrêtés effectuaient une mission officielle de surveillance. Cette déclaration a été suivie d'un appel à des libérations immédiates et sans conditions, exacerbant les tensions diplomatiques entre les deux nations.


La société civile nigérienne a également annoncé la création de comités de vigilance et de riposte, soulignant leur prêt à défendre la souveraineté du Niger. Une manifestation d'envergure est prévue le 21 juin pour soutenir le CNSP et montrer la solidarité nationale face aux pressions internationales.


Cet épisode met en lumière les complexités des relations diplomatiques dans la région et le rôle des acteurs internationaux dans les conflits locaux, soulevant des questions sur l'avenir de la coopération régionale et la stabilité dans le Sahel.


Source : Infos-Niger

0 commentaire

Comentarios


bottom of page