top of page

Le Niger forge des alliances stratégiques

CEDEAO Bazoum Salem fils président Mohamed

Le Niger, confronté à des sanctions sévères post-coup d'État, révèle une résilience inattendue en réajustant sa politique économique et en cherchant de nouvelles alliances stratégiques. Les mesures restrictives, visant à isoler le pays sur la scène financière régionale, n'ont pas freiné sa détermination à trouver des alternatives viables pour maintenir son économie.


En adaptant sa collecte de taxes et en exploitant des sources d'énergie alternatives comme la centrale solaire Gorou Banda, le Niger cherche à compenser les coupures d'électricité et les restrictions bancaires.


Cependant, le secteur financier reste préoccupant. La dépendance des banques privées au marché régional expose le pays à des risques d'insolvabilité, exacerbés par les arriérés de paiement de l'État. La crédibilité financière du Niger est donc en jeu, avec des retombées potentielles sur les conditions d'emprunt de ses voisins.


Parallèlement, le Niger renforce ses liens avec des nations non traditionnelles comme la Russie, l'Iran et la Turquie, visant à diversifier ses partenariats dans des domaines cruciaux tels que la défense, l'énergie et la santé.


Ces relations naissantes signalent une quête d'autonomie et de soutien face à un ordre mondial en mutation, où le Niger aspire à jouer un rôle plus affirmé et indépendant.


Source : Infos-Niger

0 commentaire

Comments


bottom of page